L'Institut Veolia

RGB INSTITUT VEOLIA HD

Association de loi 1901
L’Institut Veolia est un think tank de prospective environnementale. Créé par Veolia sous la forme d’une association à but non lucratif en 2001, l’Institut travaille sur des sujets à l’interface entre l’environnement et la société. Depuis sa création, il s’efforce de mettre en évidence les tendances prépondérantes dans le domaine de l’environnement et de proposer une plateforme de dialogue entre la communauté scientifique internationale, la société civile et le monde économique. L’Institut s’appuie sur son Comité de Prospective, dont les membres (comme Amartya SEN, prix Nobel ou Pierre Marc JOHNSON, ancien premier ministre du Québec) participent à la définition des orientations de l’Institut et au choix de son programme d’actions.

L’Institut Veolia mène l’ensemble de ses activités en partenariat avec des experts, scientifiques, intellectuels ou praticiens du développement de terrain comme les ONG. Avec eux, il déploie 3 instruments qui lui permettent de faire la prospective : (i) deux types de revues, S.A.P.I.EN.S, journal multidisciplinaire scientifique sur l’environnement et FACTS Reports, dédié aux actions de terrain innovantes ; (ii) des études prospectives ; (iii) un programme de Conférences de prospective environnementale en France et à l’international. La 7ème édition portait sur « Ecosystèmes, Economie et Société : comment la restauration à grande échelle peut stimuler le développement durable », organisée sous le patronage et avec l’Académie des Sciences des Etats-Unis, l’Agence Française de Développement et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, en mai 2014 à Washington DC.

En 2012, l’Institut Veolia reçoit l’accréditation pour la Conférence des Nations Unies Rio+20 et devient membre du réseau « société civile » du département des affaires sociales de l’ONU. Par ailleurs, il reçoit le statut d’« organisation de recherche » par la Commission européenne dans le cadre du FP7. En mai 2015, le secrétariat de la CCNUCC accorde provisoirement le statut « d’observateur ONG » à l’Institut Veolia ; l’admission des nouveaux observateurs sera validée lors de la COP21.

Dès sa création, l’Institut a souhaité mettre à disposition, en accès libre, l’ensemble des connaissances produites, persuadé du bien-fondé d’une meilleure circulation des savoirs et des idées.

En savoir plus : www.institut.veolia.org